Ramses au pays des points-virgule

Ramses au pays des points virgules

 

 Lorsque la malicieuse Alice décide de défier son oncle, l'oncle Sigismond -Au fait, ça vous rappelle quelqu'un ? Mais non, pas Sigmond, Sigismond voyons !  à propos de son thème favori: livres et écrivains, voilà qu'elle décide de le piéger, mais l'oncle n'a pas l'intention de se laisser coller par la fillette...

 

C'est alors que va s'engendrer sous nos yeux de lecteur attentif une nouvelle œuvre bien particulière: rêve ou réalité ?

Ce n'est plus Alice au pays des merveilles, mais Ramses au pays des points-virgules. Oui, vous avez bien lu, Ramses, le Grand Pharaon, le vrai, l'unique....  A condition bien-sûr qu'il retrouve son identité et son palais...

Voilà le personnage embarqué dans la folle course du récit, et à sa suite le lecteur, dans un  univers littéraire foisonnant, où personnages historiques, mythiques et fictifs vont se lier, à la croisée de récits aussi surprenants et variés que des contes, des odyssées, ou la fameuse épopée de la jeune Alice de LEwis Caroll . France, Angleterre et Egypte semblent se confondre, Alice et le lapin côtoient Ramses, Sissi, le chat Charles Hockolmes et lord Cyklopp.... Tandis que Jean de Lafontaine et Boris Vian sont sans-cesse évoqués par les personnages pour venir ajouter leur grain de sel et de poésie......   Musique, dessin, cuisine, humour, poésie et danger habitent ces pages où tous les personnages sont à la fois eux-même et un autre.....  Univers étrange et familier, habité d'inquiétantes créatures, peuplé de récits ancestraux et intemporels, où les lits se mettent à voyager, où rêve et réalité s'entremêlent, et où le lecteur devient à son tour créateur......

 

Un bel univers vraiment, riche, agréable, et féérique. Une belle incursion dans le monde de l'écriture et de l'imaginaire, dès le second chapitre la magie du récit et de son engendrement opère. Lecture facile pour tout type de lecteur. N'hésitez pas à le découvrir!!!!!!!

 

L'auteur, Pierre Thiry.

 

Vous pourrez le contacter, vous procurer le livre et échanger vos expériences de  lecture sur

http://charles-hockolmess.e-monsite.com/

 

 

              Petits contes amers, Alexis DENDEVIEL  acheter

                                                                 Petit recueil de poèmes familiers et comptines

Où fourmillent personnages inventés, imaginés, comme la lune et ses quartiers,  bienveillante, qui se fait emblème, complice des amours :

 

"Et parfois j'ai pu voir

Crapaud et libellule

  Discourir à la lune

   Et même s'embrasser"

quand elle n'est pas cette toute puissante figure féminine de mystérieux plaisir assouvi engendrant:

"La lune éveilla par delà ses orgasmes

La vibration sauvage de coeurs en transhumance"

 

Etres de plénitude, et de vie retrouvée, recréée, au sein d'un monde à part, fragile et délicatement coloré, où se mèlent matière, écriture, féérie, monde en transformation, réceptacle des émotions sublimées:

"page en or ou en cachemir

         reflet d'aurore, c'est un soupir"

Mais parfois aussi les couleurs s'y bousculent, hachent, heurtent et blessent, écho d'un monde où l'autre quitte, écho d'un monde ou l'autre ampute, d'incompréhensions en silences:

"T'es dans le blanc ça va prendre du temps

T'es dans le rouge il faudrait que ça bouge"

Course poursuite, vers le bonheur, pourtant tout devient leurre,

"elle est majuscule, la stéréophonie."

Et malgré tout, contre tout, au delà de tout......... "Et point de haine sur ton chemin pourtant

                              un p'tit poème que je pose en rêvant

 

Pourquoi changer

Je change si je veux

Pourquoi bouger

Et c'est bien mieux à deux

Pourquoi oser

je ne peux dire mieux

Pourquoi aimer

Pour vivre et c'est tant mieux"

 

C'est ainsi que l'histoire se tisse, s'écrit, se dit, entre souffrance, déchirures et pardon, déploration d'amour, célébration d'amour, malgré la peur, malgré l'absence, malgré les pleurs. Alors, magique,victorieuse, transcendée, cette histoire chemine, l'amour domine. Fi des questions. Fi des limites. Fi des boissons. Fi quand on quitte

"Y a des histoires de tu

Y a des histoires à toi

Des histoires en veux-tu

Des histoires en voilà

 

Et de toutes les histoires

La plus belle c'est la vie

Car de toutes les histoires

C'est la seule qui dit

Tu peux compter sur moi

 

Jusqu'à la fin du monde

Et dans la grande ronde

Tu sais que je suis là"

Et ce cheminement n'est jamais fini, les personnages sont toujours vivants: le clown triste comme la danseuse étoile dans l'oeil duquel sourit l'oiseau bleu; le cheval folie, ou encore le phénix,

Commentaires (2)

1. Charles-hockolmess (site web) 20/03/2011

Bonsoir,
Attention l'adresse exacte du site c'est http://charles-hockolmess.e-monsite.com/accueil.html (http et non pas htp...)
Merci encore pour ce sympathique billet.
J'accueillerai bien volontier les visiteurs de Gaianade sur http://charles-hockolmess.e-monsite.com/accueil.html

2. Charles-hockolmess (site web) 20/03/2011

volontiers avec un "s" grmbl d'orthographe....

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×