Les poteries d'Allemagne de l'est

Quelques expositions virtuelles, de peintres ou sur un thème.

                                                                                                   L'expo

 Les poteries "west-allemandes", poteries d'Allemagne de l'est.

 

ollecting Allemagne de l'Ouest P Ottery: Pensées, Philosophie, Histoire et par Forrest D. Poston

"Votre maison doit être le reflet de vos sens et nourrir votre âme." Peu d'entreprises ou même d' époques offrent autant de façons d'atteindre cet objectif que ne le fait  la poterie allemande de l'ouest. Les formes et les glaçures issues de cette région ont quelque chose de fascinant, mais quand vous considérez le sol qui a donné naissance à une telle vitalité et tant de fantaisie, l'histoire prend une autre dimension.

Cet art a fleuri dans le contexte des luttes économiques et des tensions politiques des années 1970, la guerre froide des années 1960 et 1950. Nous avons la Seconde Guerre mondiale, les répressions nazies, et pour l'Allemagne et une grande partie de l'Europe, la lente reprise de la Première Guerre mondiale. Cela nous amène à l'heure de l'école du "Bauhaus", l'une des écoles de design les plus influentes de tous les temps, une influence durable, étendue au monde entier, ce que nous prouve encore à l'heure actuelle les designs de Jonathan Adler. L'école du "Bauhaus" représentait la modernité, avant-gardiste, pas tout à fait le type d'art que prônait le parti nazi. La partie "poterie" de l'école a fermé en 1925, suivie par le reste de l'école au début des années 30. L'énergie et les ressources ont été vite consacrées à la guerre, dont le désastreux résultat fut décombres psychologiques, émotionnels et physiques. PAs étonnant alors que son esprit trouve son plein épanouissement à partir des années 50. 

Plus de soixante studios et fabriques ont créé des modèles durant les décennies 1950-1970. Cette abondante production fut majoritairement obtenue par moulage. Les pièces, produites en série, étaient ensuite émaillées individuellement.

 

Le mode de production, semi-industriel, dissocia très tôt la production des formes de celle des décors. On peut ainsi trouver un même modèle habillé d'une multitude de glaçures, produit de créateurs différents. Les formes et les décors les plus emblématiques ont gardé la trace de leurs concepteurs comme Adele Bolz (Décor Filigran pour Ruscha) ou Bodo Mans pour Bay Keramik.

 

La production industrielle des modèles, qui limitait leur variété, laissait par contraste une très grande liberté aux émailleurs qui pouvaient tester les associations les plus inattendues.

 

Les productions les plus répandues et les plus largement exportées proviennent de Bay, Dümler & Breiden, Scheurich4, Carstens, Jasba, Strehla ou Roth. Les pièces sont généralement signées d'une marque en relief moulé, W.GERMANY ou WEST GERMANY et d'une numérotation en deux parties. Le premier chiffre correspond au modèle de vase qui peut recevoir de multiples émaillages différents. Le second chiffre correspond usuellement à la taille de la pièce.

On aurait pu s'attendre à l'expression d'un art désenchanté, voire épouvanté comme le célèbre tableau d'Edvard Munch Le Cri .

Au lieu de cela, il y eut des formes telles que la forme Ruscha de 313 conçue par Kurt Tschörner, élégance mélée à l'exagération, proportions parfaites qui plaisent à l'œil et chatouillent les sens. Décorations variées, aspect à la fois attrayant et simple, rendu par l'innocence de motifs géométriques qui se fondent en un sens du défi relevé d'une touche d'humour. Une réussite marketing certaine.

Au cours des années 1950 et dans le début des années 60, les modèles les plus populaires font écho à la période Art Déco, s'inspirant en particulier de la vitalité de cette époque ainsi que de son innocence proclamée que l'on retrouva dans les "Happy Days". Toutefois, contrairement aux formes anguleuses et géométriques de la période Art Déco, un grand nombre des premières formes ouest-allemands en vedette arborent des courbes douces, mais pas tout à fait où vous vous attendriez à les trouver. Bien que certaines formes maintiennent un look classique, d'autres flirtent avec l'asymétrie, donnant presque un sentiment de  caricature.

De 1965 environ jusqu'au milieu des années 70, les formes et les couleurs deviennent plus affirmées et  plus intenses, sans perdre ce sens particulier de la proportion et de la fantaisie. Dans un paradoxe typique de cette poterie, émaux apaisants d'Earthtone étaient populaires en même temps, parfois sur le même morceau que l'orange vibrant ou autres ombres évoquant le Pop Art. Émaux de lave et d'autres éléments de texture venaient parfois s'ajouter pour introduire variété et complexité.

Au début des années 70, une faiblesse de l'économie a commencé à faire sentir ses effets, et les usines ont fermé. 


Conseils pour les collectionneurs de Poterie d'Allemagne de l'ouest


NE pas acheter en grande quantité dès qu'il s'agit de poterie west allemande, privilégier la qualité, selon son budget.

Pour les collectionneurs débutants, il ya une sous-catégorie de vases d'or avec des glaçures qui fait un bon point d'entrée. Plusieurs entreprises ont fait des articles avec de l'or qui souligne les glaçures. Dans ce cas, cela signifie que l'or est incrusté dan la glaçure, et pas seulement peint. Un émail d'or peut être assez délicat à réaliser, la valeur de la pièce vient autant de la difficulté d'exécution que de l'apparence.

La plupart des vases de cette catégorie sont relativement petits (3-6 ") et revêtentdes formes classiques. Leur prix tend à être faible, en particulier par rapport à la valeur esthétique, Cependant, il ya aussi des plus beaux articles dans la catégorie.

La valeur potentielle sur les glacis d'or est basée sur la forme de la glaçure, sa complexité et sa taille. Les formes étranges, exagérées représentent la période du milieu du siècle et seront généralement plus prisées par les collectionneurs, surtout si ces formes sont abstraites. 

Les fabriquants sont principalement  Bay et Carstens, mais l'émail "Jaspatina" de Jasba est parmi les meilleurs. Les articles de plus de 8 '' (mesure anglaise) semblent être rares, et les émaux combinant rouge et or parmi les plus rares. La plupart des dates de travail or-vitrage se situent entre 1956 et le début des années 1960.

 

Plusieurs sociétés ont également utilisé un motif que j'appelle un "heartstripe", un aspect irrégulier, bande horizontale de couleur contrastante autour du centre du vase. Ces bandes sont le plus souvent trouvées en orange ou rouge, ce qui suggère une vitalité émanant du centre. Dans certains cas, la bande est liée en haut et en bas par un glacis de lave qui crée un look géologique et ouvre de nombreuses lectures philosophiques pour ceux que cela intéresse. Scheurich, Carstens, Steuler, et Hutschenreuther étaient particulièrement friands de ce motif.

Il est également possible de collectionner des pièces selon leur forme ou le type de glaçure. De nombreux modèles furent produits en utilisant la même forme mais une glaçure différente. Deux exemples particuliers sont la forme Ruscha 313 (conçue par Kurt Tschörner) et la forme Scheurich 271 (conçue par Hans Siery). Les deux formes sont assez faciles à trouver, mais les réunir toutes  avec leur émaillage différent  pourrait être un projet de vie. Ruscha 313 a été produite pendant environ 30 ans et selon plus de 50 glaçures différentes.

Collectionner en fonction du nom n'a pas de sens. Très souvent l'entreprise et le concepteur sont encore inconnus. Cependant, le vrai problème est que la collecte par nom a tendance à augmenter le coût sans rapport avec une valeur réelle. À l'heure actuelle, les pièces attribuées à Mans Bodo se vendent chers pour la seule raison que ce nom est associé à celui de Picasso, sans que cela rende ses oeuvres plus belles ou mieux conçues.

Certains des modèles Mans sont certainement attrayant, mais d'autres le sont beaucoup moins, et il ya de sérieux doutes sur quelques-unes des attributions. 


Dernier conseil: Soyez prêt à prendre des risques (dans les limites de votre budget) et à acheter une pièce qui parle de vous, même si elle ne semble pas correspondre à l'heure actuelle.

Même avec les pièces que vous avez à la maison, pensez à eux comme à des blocs a vec lesquels vous jouiez lorsque vous étiez enfant, en les déplaçant, en essayant toujours de nouveaux arrangements, juste pour voir leur interaction. disposez les articles apaisants dans une chambre et les tappe-à-l'oeil dans une autre, puis essayez de les mélanger. 

Surtout, assurez-vous que votre collection vous rend heureux. Et qu'elle rend l'atmosphère de votre maison plus intime, plus chargée d'histoire. Et n'oubliez pas de ralentir suffisamment devant elle pour laisser parler la poterie. Laissez-vous bercer par cette douce courbe ou revatilaser par cet artifice d' orange.

LE terme "fat lava"

 

 

Vase, Manufacture Mobach Keramiek, Pays-Bas


                                                L'expo



Anciens coups de coeur:  Geneviève LENOIR son site   Annie Prédal ! ! ! !son site:Prédal

Hugues GILLET     son site    LAurencin :LAURENCIN

et Philippe MARTINERY,  son site :MARTINERY 

Anciennes petites expos    Lafontaine en images, à découvrir!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site