Boisard, cigale et fourmi


La cigale et la fourmi

 

 

Chante, chante, ma belle amie,

Étourdis-toi ; voltige avec légèreté ;

Profite bien de ton été,

Et vite hâte-toi de jouir de la vie ;

L’hiver approche… Ainsi parlait un jour

La fourmi thésauriseuse

A la cigale, à son gré trop joyeuse.

- Avez-vous dit, radoteuse m’amour,

Lui répliqua la chanteuse,

L’hiver approche. Hé bien ! nous mourrons toutes deux.

Vos greniers sont pleins, et les miens seront vides ;

Or donc, en maudissant les dieux,

Vous quitterez bientôt vos épargnes sordides …

Moi, je veux en chantant aller voir mes aïeux ;

Aussi je n’ai jamais retenu qu’un adage :

Amasser est d’un fol, et jouir est d’un sage.

Boisard (1744-1833) Mille et une fables

Commentaires (5)

1. .......... 07/02/2009


Super

2. ta pa besoin de le savoir mais mon nom est *********** !!!! 26/05/2010

salut !!!!

C nul cette fable !!!

3. Lulu 17/02/2011

Super bravo

4. lol 27/03/2011

slt c'été assez bien

5. Adèle 04/06/2011

j'adore les commentaires

Pourriez vous m'expliquer la morale de cette fable, qu'est ce qu'à voulu nous montrer l'auteur par là ? j'ai dû mal à suivre snif!

On dirait qu'il reproduit la même situation que Cain et Abel, l'un offre son agneau, l'autre son blé... et ici, l'une offre l'épargne et le souci, et l'autre la confiance et la gaité.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×