Anouilh la cigale

LA CIGALE
La cigale ayant chanté
Tout l’été,
Dans maints casinos, maintes boîtes
Se trouva fort bien pourvue
Quand la bise fut venue.
Elle en avait à gauche, elle en avait à droite,
Dans plusieurs établissements.
Restait à assurer un fécond placement.
Elle alla trouver un renard,
Spécialisé dans les prêts hypothécaires
Qui, la voyant entrer l’œil noyé sous le fard,
Tout enfantine et minaudière,
Crut qu’il tenait la bonne affaire.
« Madame, lui dit-il, j’ai le plus grand respect
Pour votre art et pour les artistes.
L’argent, hélas ! n’est qu’un aspect
Bien trivial, je dirais bien triste,
Si nous n’en avions tous besoin,
De la condition humaine.
L’argent réclame des soins.
Il ne doit pourtant pas, devenir une gêne.
À d’autres qui n’ont pas vos dons de poésie
Vous qui planez, laissez, laissez le rôle ingrat
De gérer vos économies,
À trop de bas calculs votre art s’étiolera.
Vous perdriez votre génie.
Signez donc ce petit blanc-seing
Et ne vous occupez de rien. »
Souriant avec bonhomie,
« Croyez, Madame, ajouta-t-il, je voudrais, moi,
Pouvoir, tout comme vous, ne sacrifier qu’aux muses ! »
Il tendait son papier. « Je crois que l’on s’amuse »,
Lui dit la cigale, l’œil froid.
Le renard, tout sucre et tout miel,
Vit un regard d’acier briller sous le rimmel.
« Si j’ai frappé à votre porte,
Sachant le taux exorbitant que vous prenez,
C’est que j’entends que la chose rapporte.
Je sais votre taux d’intérêt.
C’est le mien. Vous l’augmenterez
Légèrement, pour trouver votre bénéfice.
J’entends que mon tas d’or grossisse.
J’ai un serpent pour avocat.
Il passera demain discuter du contrat. »
L’œil perdu, ayant vérifié son fard,
Drapée avec élégance
Dans une cape de renard
(Que le renard feignit de ne pas avoir vue),
Elle précisa en sortant :
« Je veux que vous prêtiez aux pauvres seulement... »
(Ce dernier trait rendit au renard l’espérance.)
« Oui, conclut la cigale au sourire charmant,
On dit qu’en cas de non-paiement
D’une ou l’autre des échéances,
C’est eux dont on vend tout le plus facilement. »
Maître Renard qui se croyait cynique
S’inclina. Mais depuis, il apprend la musique.
JEan Anouilh
Commentaires (31)

1. gaia 15/06/2009

Ce site ayant pour but de promouvoir la langue française que j'aime, dorénavant, les messages à moitié tapés en S.M.S seront effacés, j'espère ne pas blesser certains, qui ont fait l'effort de venir lire cette fable, et dont je suis ravie de constater qu'elle ne les a pas laissés indifférents, puisqu'ils ont quand-même pris la peine de taper quelques lettres sur leur clavier.

2. -_- +P 26/05/2010

j'écri en SMS et si sa te dérrange arrête ton site nul

3. caro 28/06/2010

je n'ai pas très bien compris, finalement quelle morale faut-il en tirer?

4. modérateur 26/08/2010

Eh bien, le renard, homme d'argent, a cru qu'il pourrait profiter de la cigale, artiste reconnue mais artiste.

Il croit qu'elle est dans son monde et ne saura pas gérer. D'où la possibilité pour lui de gérer à sa place et de s'enrichir.

Or, la cigale ici au contraire est une star encore plus cynique que lui, et qui le menace de son avocat, s'il ne lui fait pas des taux encore plus avantageux qu'aux autres. Pire, elle souhaite voler les pauvres, car ils sont ceux qui risquent le plus d'avoir à donner leurs objets à revendre en cas de souci, donc c'est ceux sur le dos desquels on s'enrichit le plus facilement.

Pour conclure: la cigale est ici une femme d'affaires redoutable, avec les dents plus longues encore que celles de son banquier.

JE pense que la fable dénonce un certain business, les stars pour lesquelles la chanson rapporte, et qui chantent "pour le fric", et non pour l'amour de l'art et de la chanson...

5. Pauline 11/09/2010

Comment vous expliqueriez ce titre ?

6. modérateur 04/11/2010

Ici, le focus est sur la cigale, c'est elle "la star", et c'est elle qui remet en place le renard, elle se montre redoutable, comme l'avait été la fourmi dans la fable de LA Fontaine, voilà pourquoi elle est mise en vedette dans le titre.

7. sarah 04/12/2010

que signifie l'expression "il apprend la musique "dans la cigale de Jean Anouilh ? pouriez vous me repondre rapidement s'il vous plaît c'est pour un devoir d'argumentation.merci d'avance

8. gaianade 04/12/2010

cela a un double sens. Sens propre: il se met vraiment à la musique car il s'est rendu compte que cela pouvait rapporter énormément d'argent.

Sens figuré: il apprend à être aussi cynique que la cigale

9. sarah 05/12/2010

merci gaianade, tu m'aide beaucoup.

10. sarah 08/12/2010

j'ai un autre devoir pourait tu me dire dire porquoi jean anouilh dit que ses fables ne sont pas pour les enfants?pourai tu argumenter et me donner la réponse avant demain s'il te plaît.
MERCI D4AVANCE

11. modérateur 23/12/2010

Désolée, je ne me suis pas assez connectée. Si vous avez encore des questions à poser,n'hésitez pas à me contacter directement par le formulaire de contact, je verrai davantage et pourrai aider plus directement.

A vrai dire, les fables de Lafontaine ne sont pas pour les enfants non plus, et les contes étaient destinés également à tout le monde, leur vraie version est bien plus atroce que la version pour les enfants d'ailleurs...

Dans cette fable, JEan Anouilh parle d'un fait de société, le business qui existe autour de la musique, et de plusieurs autre faits de société: l'exploitation des plus pauvres par les plus riches, la volonté des banquiers de profiter partout où ils voient de l'argent potentiel...

Autant de sujets qui ne vont effectivement pas enchanter les petites têtes blondes.

Sans compter que la conclusion de cette fable est d'un grand cynisme. L'artiste est ici une exploiteuse, toutes les valeurs à enseigner aux enfants sont inversées ici. Cette fable est une critique, et non une leçon de vie. C'est ce qui la différencie des fables de LA Fontaine.

JE sais que c'est trop tard pour votre devoir, mais je réponds quand-même pour les autres internautes.

12. Daim 23/02/2011

Pour un commentaire littéraire, pourriez vous s'il vous plait, me donner une problématique ?
merci d'avance

13. THOMAS 23/02/2011

Bonjour.
J'ai trouvé 3 sous partie suivante:
Un discour tantateur
Le monde du show business
le monde de la finace
Seulement, je ne trouve pas de titre pour cette partie
Pourriez vous m'aider please ?
Merci

14. Noh 13/03/2011

Serait-il possible d'avoir une illustration à cette fable ? C'est pour mon anthologie de 1ere et impossible de trouver une image avec une cigale et un renard !
Merci d'avance :)

15. modératrice 20/03/2011

Ouh la, j'ai raté beaucoup de messages.

Pour une problématique littéraire je proposerai: "profiteur et exploité, ou comment inverser les rôles."

Ou alors: "le plus sournois n'est pas celui qu'on croit", plus poétique.

Pour des pistes d'analyse, je aprtirai de :
1 une cigale fringante revisitée.
JE verrai comment dès le début la cigale est toute différente de celle de LA Fontaine et représnete le show business, première lecture donc: la chanson rapporte, et si la cigale va voir le renard, c'est non plus pour quémander mais faire fructifier. Première entorse à LAfontaine mettant sur une première piste, celle de LA Cigale gagnant de l'argent et donc intéressant pour les industrieux (ici renard et non plus fourmi, renard évoquant la ruse et la force).
(j'insisterai sur l'aspect superficiel et primesautier de la cigale, son oeil minaudier, insouciance apparente, qui rappelle l'artiste de LA Fontaine, amis avec de la coquetterie en plus).


2 Un habile flatteur profiteur


Ici, le renard, comme celui du "corbeau et renard", est un habile orateur qui flatte l'art de la cigalle, monde de la finance. Il croit être celui qui sait, qui maîtrise le monde financier, renvoie la cigalle à son rôle d'artiste, ce qu'elle est chez LA Fontaine, une artiste désintéressés. Résultat: la piste de la partie 1 se confirme, modernisation de la fable avec d'abord show businness puis finance.

3 LE renversement théâtral, ou le profiteur n'est pas celui qu'on croit.

Changement radical de personnalité passant dans l'oeil, qui devient de l'acier froid.

Assurance "je sai", le renard croyait connaître le monde de la cigalle, alors que cette dernière connaît réellement le monde du renard, et elle n'a même pas besoin de flatter.

On aura relevé dans le 2 le champ lexical de l'inspiration artistique: "art"; "artistes"; "dons de poésie"; "votre art"; "génie"; "sacrifier qu'aux muses"

auquel répond celui du froid calcul financier de la cigale: ""taux exorbitant","rapporte" "taux d'intérêt", "l'augmenterez"; "bénéfice"; "tasd'or"


Aux formules polies et mielleuses du renard, la cigalle substitue des ordres "J'entends que", elle simpise.

Coup de théâtre suprême, le surgissement d'un nouveau personnage dans a fable inquiétant, le serpent, l'avocat! Celui qui n'hésitera pas à mordre, piquer, voire tuer.

LE renard a trouvé plus fort que lui.


Vraie mise en scène, car une fois la tirade finie, la cigalle redevient une comédienne à "loeil perdu plein de fard". Elle joue le rôle de la star intéressée seulement par l'inspiration.

Détail cruel et cynique autant que symbolique: la peau de Renard, elle pourrait avoir sa peau si elle le souhaite.

Surenchère dans le coup de théâtre et le détournement de la fable de LA Fontaine (dans la cigalle et la fourmi, la fourmi n'a pas voulu prêter à LA Cigalle et demander des intérêts, LA Fontaine la loue pour cela.).

Ici, au contraire, LA Cigalle veut profiter de la pauvreté d'autrui pour s'enrichir. Clou du spectacle et du cynisme financier assumé. LA Fable de LA Fontaine est pervertie jusqu'à son comble ou paroxysme.

16. Enervé =( 30/05/2011

SITE TRO POURRI

17. Adèle 02/06/2011

Bonsoir ^^
Je dois faire une fiche de lecture analytique pour ce poème, en vue des 33 textes à étudier pour l'oral de français. Seulement, mon cours n'a pas donner le commentaire comme il devrait le faire, ou au moins les axes, c'est très léger... et j'ai peur de ne pas faire un plan assez bien. J'avais pensé à ça, en m'inspirant de plusieurs documents :

I - Des personnages renouvelés
II - La modernité et le rôle de l'argent
III - Une satire sociale au travers d'une parodie

Pensez vous que ce soit cohérent ?

Merci beaucoup

18. Adèle 02/06/2011

*donné (désolée pour la faute) ^^

19. Marion 04/06/2011

Est-ce que La Cigale est bien une reprise de celle de La Fontaine: La Cigale et la fourmie ?

20. Marion 04/06/2011

*fourmi

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site