Livres sur la dictature

Horloge en Flash






Sur la dictature (notamment chilienne ou d'Amérique du sud).

La fête au bouc, de Mario VARGAS LOGA.
Gros livre (600 pages) passionnant mais parfois très dur (des descriptions de torture détaillées et qui peuvent donner envie de vomir).
Tout tourne autour d'un dictateur finement décrit, à la fois tortionnaire, sadique et homme de génie, aimant vraiment son pays pour lequel il a de grands projets, et ayant des qualités manifestes de chef. Le culte de la personnalité est vu sous plusieurs angles, et l'horreur de la dictature trouve un visage humain, aussi incroyable que cela paraisse.

Il m'a fait voir les dictatures sous un nouveau jour. A conseiller pour ceux qui souhaitent comprendre ce phénomène dont la psychologie (à tous les niveaux, du dictateur et de son entourage à tous ceux qui le subissent) est si complexe.


Le neveu d'Amérique , Luis SEPULVEDA.
Petit livre, la dictature n'est pas vraiment décrite, mais les personnages la traversent, et cela permet de se rendre compte de l'atmosphère dans laquelle vivent ceux qui doivent la subir. On voit, comme dans le premier livre, à quel point tout acte de la vie (même l'acte d'amour) est empoisonné, dénaturé par le climat ambiant. Les hommes semblent réduits à des instincts que l'on prend un malin plaisir à rendre le plus humiliants possibles.

Cela permet un peu de relativiser les soucis que l'on peut rencontrer en occident.

Rhinocéros d Eugène Ionesco.
Sous une toute autre forme, métaphorique, cette pièce de théâtre nous expose le danger de se laisser embrigader dans un système de pensée unique, quel qu il soit. Elle nous dit aussi que nous sommes peut être tous bien plus conditionnés que ce que nous pourrions imaginer. A lire

 

Pauvre petit garçon de Dino Buzzati
Une nouvelle qui se trouve dans le recueil "Le k". Ce sont des récits courts très efficaces qui stygmatisent les nombreuses dérives et cruautés de notre société moderne. Néanmoins, ces récits sont géniaux pour des adolescents, mais paraissent un peu cyniques et désabusés pour des adultes. C'est quand même très beau. Tout est à lire symboliquement. Deux autres très belles nouvelles: "Le K"; "La création".

 

Calligula, d' Albert CAMUs

Très belle pièce de théâtre retraçant l'histoire d'un empereur fou imposant à son peuple le règne de l'absurde, dans lequel toutes les règles, quand il y en a , sont inversées. A la base de cette folie, un désespoir fou et une désillusion sans appel.

Eh oui, ce dictateur sanguinaire est un grand romantique...











A votre tour, proposez des livres à lire en indiquant leur sujet, laissez un commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site