Histoires de chats

Le chat qui parlait malgré lui, Claude Roy

Petit livre très facile à lire, pour de jeunes lecteurs et pour les autres qui ont gardé une âme d'enfant. C'est très amusant ! ! Et en plus c'est bien ecrit.

 

Le chat Murr, Ernst Theodor Amadeus Hoffmann

Livre un peu spécial, un brin intellectuel, mais qui intéressera certainement ceux qui pensent comme Baudelaire que les chats sont de grands philosophes et des écrivains potentiels.

Personnellement, je n'avais pas fini le livre, mais il m'avait intéressée. Par contre, ceux qui aiment l'action seront déçus. Un petit résumé de ce livre sur cette page web: Le chat Murr

 Et pour la petite histoire, le héros de ce livre trouve son inspiration dans la réalité, il a été inventé en prenant comme modèle  Murr, le chat d'Hoffmann (dont le nom imite un miaulement). Murr mourut durant la rédaction de ce roman, et Hoffmann, poussant la fiction jusqu'au bout, décida alors d'inachever cette oeuvre, comme si l'auteur (le chat fictif) en était lui aussi mort ! ! !


Etonnant non ?

Le chat dans le cercueil, Mariko KOIKE

C'est un livre que je n'ai pas lu, pas encore. Je suis tombée sur lui par hasard en surfant sur internet et le commentaire donne envie, apparemment c'est un roman policier japonnais : Le chat dans le cercueil

Le chat et le miroir, fable de florian

Pour voir le texte

 

Les chats, BAUDELAIRE, dans Les fleurs du mal

Voir le poème

Histoire de la mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis SEPULVEDA

Un très beau conte sur l'amour et la tolérance. Pour les jeunes et pour les plus grands.

 

KAfka sur le rivage, Haruki MURAKAMI

Comme tous les livres longs de Murakami que j'ai lus, l'entrée dans l'histoire demande un peu de patience, parfois le récit est fascinant, à d'autres moments il semble piétiner ou décevant, car certaines symboliques peuvent sembler gratuites, ou finalement le fond trop pessimisme. Mais pour moi, les livres de Murakami dégagent une puissance dans leur ensemble et surtout un plaisir difficiles à déterminer. A la fois quotidien et merveilleux, dans une parfaite continuité, ouvrant ainsi une dimension magnfique, qui est pour moi celle de la littérature. LEs chats sont des personnages dans ce livre, secondaires, mais importants, d'autant plus que le vieux Nakata, un peu débile, connait leur langage. Ils vont l'aider dans son enquête au début du livre. Ils pnt aussi un redoutable ennemi, qui est sans-doute une figure du mal ? Il se définit lui-même comme un "concept", et de par ce statut, ce personnage aux multiples visages est à la fois tout puissant et en marge. Est-ce lui, cet ennemi des chats, que le jeune Hushino va tuer à la fin du roman, alors qu'il avait adopté une forme pour le moins incongrue ? Comment savoir ? LE livre d'une grande force garde de nombreux mystères, des principes y sont à l'oeuvre, mais peut-êtr après tout échappent-ils à l'entendement humain?

 

En tout cas, le monde des chats, parallèle à celui des hommes, possède ses propres pièges, et ses bonheurs. Ses élites et ses idiots.

Un plaisir de l'incursion dans ce monde parllèle pour les amoureux de nos animaux à quqttre pattes, pour ceux qui partagent leur vie. Je les invite d'ailleurs à témoigner s'ils le souhaitent dans cette rubrique.


Commentaires (2)

1. prima 15/01/2008

j'ai beaucoup aimé ce livre parce que les vers mon plus mais par contre je n'ai pas trop aimé les choses imaginaires.

2. gaia 27/04/2012

Je pense qu'il s'agit de "le chat qui parlait malgré lui", car en plus, le chat ne peut s'exprimer qu'en vers. t ses interventions sont souvent amusantes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×