Amour passion.






De belles histoires d amour.

Au bonheur des dames, d Emile Zola
Le seul livre positif de cet auteur, de très belles descriptions de grands magasins, le modèle dont s est inspiré emile Zola est le bon marché. Un livre plein d allant, que j ai trouvé agréable à lire.

La dame aux oeillets., de A.J. Cronin
Livre que javais adoré il y a quelques années, quoique je ne sois pas fan de cet auteur (à vrai dire c est le seul livre que jai vraiment lu de lui).

La dame aux camélias , d Alexandre DUMAS fils.
Très célèbre, mais très agréable à lire. Belle histoire, qui a été reprise dans l opéra La Traviata. Fin triste.

La prière aux étoiles, Marcel PAGNOL
Belle histoire d'amour entre un artiste quadragénaire et une jeune femme de 20 ans, mais voilà, cette jeune femme a un passé lourd à porter, que se passera-t-il lorsque son amour découvrira certaines choses ? Le conte de fée pourra-t-il perdurer ? Jolie écriture, bon souvenir.

 

Amour passion dévastateur


Manon LESCAUT de L abbé Prévost
Très célèbre également, c est un classique. Un jeune homme de bonne famille tombe éperdument amoureux d une fille et perd tout pour elle. Ce que je trouve intéressant dans ce livre comme dans quelques autres traitant du même sujet, cest que le point de vue est toujours celui du héros masculin. On ne sait pas vraiment si Manon aime son chevalier ou s il est une opportunité, un parmi d autres, un certain mystère règne donc autour de ce personnage.


Le tunnel de Ernesto SABATO
Une passion dévorante et qui devient très vite obsessionnelle. La jalousie ravage cette passion de l intérieur, rendant bientôt la relation insupportable, le sentiment se nourrit de ses propres frustations. Cest une passion étonnamment bien décrite et vivante, là encore, le point de vue est masculin, on ne sait presque rien de ce que pense réellement la femme, impossible de savoir si elle est vraiment amoureuse, si ce sont les exigences et les peurs toujours plus folles de l homme qui l éloignent... Le livre est court et se lit très bien.

 

Jeanne de Luynes, comtesse de Verrue, de JAcques TOURNIER

 

Petit livre rapide à lire, j'aime beaucoup la façon dont le texte est écrit, avec de brefs chapitres, et beaucoup de poésie. Surtout que le livre se base sur la biographie réelle de JEanne, j'aime beaucoup les livres retraçant une histoire vraie. Belle histoire que celle de cette JEanne, ou pour une fois c'est la femme qui est envahie par une passion d'homme et non plus l'inverse.  Tous les faits sont glanés dans la vie retracée de JEanne, l'invention vient donc de la mise en forme, très agréable.  Seul petit bémol, ma quatrième de couverture en dit trop sur le récit de Jacques Tournier. biographie


La prisionnière de Marcel Proust
Ce livre là décrit en particulier les relations du narrateur avec Albertine, et on les retrouve tout au long de A la recherche du temps perdu . Encore une passion dont le mécanisme est très subtilement décrit, puisque cest le comportement d Albertine qui la conditionne, et non pas le personnage en lui même. Plus Albertine est câline et disponible, plus le narrateur se plait à la rabaisser et s éloigne d elle (elle est d une condition sociale inférieure et n est pas particulièrement jolie). Mais pour peu qu il la soupçonne de mener en parallèle d autres aventures, et surtout des aventures féminines, dont il est exclu, il devient fou d amour et de jalousie, et la présence d Albertine lui est alors vitale. Il entretient déjà ce type de relation à la fois égocentrique et passionnelle avec sa mère, pouvant aller jusqu à l autodestruction dans le cas d un refus lorsqu il exige de l affection, ou de l attention.

Là encore, tout est vu à travers les yeux de l homme, impossible de savoir si Albertine est une femme amoureuse qui aspire au bonheur, ou une perverse pour qui le narrateur n est qu un passe temps parmi d autres et un bon mari potentiel.

Juste à la fin du livre situé avant La prisionnière, Proust ménage un coup de théâtre dont il est friand. Il vient de dire à sa mère, à la satisfaction de celle ci, qu Albertine ne fut qu un passe temps agréable auquel il est temps de mettre un terme. En rentrant chez lui, il rencontre un ami qui lui dit avoir vu Albertine enlassée étroitement avec l une de ses amies.
Le narrateur a une révélation, il file à grande vitesse chez lui et le livre se termine par cette phrase prononcée à sa mère: Il faut absolument que j épouse Albertine.

 

 

La fille aux yeux d'or, d'Honoré de Balzac.

histoire dévorante, véritable brasier, du Balzac comme on devrait en connaître, au lieu d'Eugénie Grandet. De plus, cette histoire n'est pas trop longue. Elle est véritablement sulfureuse: un homme très puissant s'éprend d'une créature de rêve, comme il ne semble pas pouvoir en exister sur terre. Cette fille possède...Des yeux d'or, des yeux de félin. Il réussit à rentrer dans son intimité. Cette fille a été entraînée à tous les jeux de l'amour, c'est une remarquable amante qui déchaîne une farouche passion chez l'homme qui l'a découverte, pourtant habituellement mangeur de femmes. Mais cet objet lui échappe en partie, car la fille aux yeux d'or est sous ka surveillance et l'emprise d'un mystérieux maître, est-elle vraiment amoureuse ? Et de qui ? L'homosexualité féminine est évoquée dans ce texte avec discrétion mais force. Une puissance gigantesque se dégage de toute cette oeuvre, une véritable passion dans toute sa splendeur. C'est un récit que je trouve vraiment osé et splendide.

 


Laissez à votre tour des références de livres avec des commentaires, ou faites des commentaires sur les livres proposés si vous les avez lus.

Commentaires (1)

1. Jess (site web) 23/12/2010

La prière aux étoiles a l'air pas mal du tout! bonne continuation et Bonnes fetes!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×